Le Ukulélé pour les Nuls

La méthode d’Alistair Wood

Le Ukulélé pour les Nuls de Alistair WoodTraduit par Stéphanie Rowley-Perpète, Le Ukulélé pour les Nuls est un ouvrage rédigé par Alistair Wood, un passionné de ukulélé, arrangeur et auteur de nombreux ouvrages sur cet instrument. Considéré comme l’un des spécialistes dans la pratique de la guitare hawaïenne, ce musicien est régulièrement invité à intervenir dans les colonnes du New York Times, du Gardian, ou encore sur BBC News.

Si le titre de cette méthode semble la destiner exclusivement aux débutants, il résulte que son niveau puisse s’adresser également aux musiciens qui désirent se perfectionner sur cet instrument. En effet, en plus des inévitables notions de base telles que les conseils pour le choix, l’accordage et l’entretien de l’instrument, ou encore les exercices permettant de se familiariser avec les tablatures et la notation traditionnelle, ces cours montrent comment jouer des accords, des plus simples aux plus complexes. Ces leçons enseignent également comment mettre plus de rythme dans son jeu, aident à maîtriser les meilleures techniques pour faire de beaux solos et sont un guide permettant de jouer dans tous les styles.

Cliquer ici pour voir comment acheter cette méthode de ukulélé.

En conclusion, que l’on soit débutant ou à l’aise avec son instrument, cette méthode accompagnera le ukulélé héro qui cherche à améliorer son jeu. Dans la première hypothèse, le débutant fera connaissance avec son instrument en apprenant à déchiffrer les notes et à jouer ses premiers accords. Dans le second cas, le ukuléliste aguerri pourra s’exercer à des techniques comme le bend, le slide, le palm muting, ou encore les double-stops, mais aussi aux méthodes d’accompagnement telles que le fingerpicking.

Enfin, l’élève pourra suivre les exemples fournis sur le CD audio qui accompagne ce livre. Cet outil indispensable permettra de prendre rapidement un peu de distance avec le support papier, ce qui aidera sans doute les personnes qui désirent jouer des mélodies sans se sentir obligé de lire les partitions.

 

Laisser une réponse